Banniere Ministère
 Flash Info TELECHARGER L’AVIS A MANIFESTATION D’INTERET DANS LE CADRE DU RECRUTEMENT DE DEUX OPERATEURS POUR LA MISE EN OEUVRE DES DEUX COMPOSANTES OPERATIONNELLES DU PROJET D’APPUI AU DEVELOPPEMENT DES FILIERES PROTEINIQUES (PADEFIP) - - - - TÉLÉCHARGER TOUS LES DOCUMENTS DE CAPITALISATION RÉALISER AVEC L’APPUI DU PAORC/ENABEL - - - - TELECAHERGER LE CALENDRIER/PROGRAMMATION HEBDOMADAIRE DES MARCHES AGRICOLES ET A BETAIL DU BENIN - - - -
ACCUEIL LE MINISTERE ACTUALITES PROJETS/PROGRAMMES  TEXTES DOCUMENTS COMMUNIQUES FORUM CONTACT ARCHIVES
                           
Accueil
>>> Pêche

Divers Pêche artisanale dans la commune de So-Ava:Zoom sur la technique de ‘’Akadja’’

La pêche artisanale est une activité qui se pratique au moyen de nombreuses techniques dont ‘’Akadja’’. Très prisée par les grands pêcheurs de la commune de So-Ava, elle s’est imposée au fil des années comme la meilleure technique de pêche artisanale. Malgré les difficultés qu’ils éprouvent dans la mise en place de cette technique, ces pêcheurs continuent de la pratiquer à cause de son efficacité.

Dérivé de la langue fon, ‘’Akadja’’ la technique de pêche constituée de branchages d’arbres installé sous une eau fluviale pour développer une pisciculture traditionnelle. Généralement pratiquée par les ‘’Toffins’’ sur les lacs Nokoué et Ahémé, Akadja s’est révélée comme la meilleure technique rentable de pêche artisanale. Le Maire de la commune de So-Ava, Joseph Onitchango fait observer qu’elle est une technique qui permet aux poissons de se nourrir et de se multiplier. « Akadja sert d’enclos et de refuge pour les larves et les petits poissons. Elle permet à son utilisateur d’attraper beaucoup de poissons et d’avoir de bons rendements. Contrairement à certaines langues, elle n’est pas une mauvaise pratique. La preuve, lorsque les pêcheurs de So-Ava l’abandonnent, les poissons disparaissent dans le lac » a-t-il déclaré. Selon Paul Ouédji, pêcheur, Akadja est une technique de pêche rentable et efficace. Mieux, elle permet à ceux qui la pratiquent de subvenir à leurs besoins. « Sans elle, je ne peux pas assurer la scolarité de mes enfants » a-t-il confié.

Une technique coûteuse

L’installation de la technique ‘’Akadja’’ nécessite des investissements importants. C’est l’avis de ceux qui l’expérimentent. Le coût de l’installation varie entre 1 et 5 millions FCfa. Généralement le montant à y consentir se détermine en fonction de la superficie à couvrir. Plus vous dépensez ! Plus vous gagnez ! « Pour un investissement de 2 millions FCfa, la rentabilité avoisine les 10 millions FCfa au bout de deux ans » renchérit le Directeur de la pêche, Pierre Galo. Mais, l’installation des Akadja se révèle un travail de longue haleine. Il faut d’abord acheter plusieurs matériaux à commencer par les branchages d’arbres communément appelés « Assossowetin » ou « Sovinvintin ». On les trouve à Allada ou dans les localités environnantes. Pour chaque passage de ces fagots sur le lac, il faut verser une taxe de 2000 Fcfa à la Mairie de So-Ava. « Ce sont ces droits de passage ajoutés à d’autres impôts qui constituent l’ensemble des recettes de la mairie. Ce sont des taxes qui nous permettent d’effectuer les dépenses et de relever les défis de développement de la commune » a justifié Joseph Onitchango.

Source de conflits

L’utilisation des Akadja rend difficile, voire impossible la circulation des usagers sur le lac. Aussi, empêche-t-elle l’utilisation des autres techniques dont ‘’le lancer du filet dormant’’ et ‘’ le lancer du filet à la ligne’’. Ces situations sont souvent à l’origine des conflits entre les pêcheurs. Les protagonistes exploitent deux voies de recours pour régler leur différend. « Lorsque les conflits éclatent, des associations des pêcheurs de la localité convoquent des réunions et les règlent à l’amiable. Au cas où ces différends ne sont pas réglés, les protagonistes saisissent la Mairie qui affecte l’affaire à la Commission en charge des affaires domaniales et environnementales de la Mairie » a précisé le maire.

Claude Ahovè

 

 

 
Mot du Ministre
Biographie
Agenda
     
 
 
 
 
SERVICES AUX USAGERS
Formation en alimentation et nutrition et en transformation des produits agricoles

Vérification technique

Suivi -Appui -Conseils

Permis d’importation pour les végétaux et produits végétaux

Inscription des structures prestataires de services en alimentation et nutrition au répertoire des intervenants en nutrition au Bénin

Formation en alimentation et nutrition et en transformation des produits agricoles

Contrôle qualité des produits agricole d’exportation et d’importation pour délivrance bulletin d’expertise et certification de contrôle

Contrôle et conseils pour la délivrance du certificat de qualité

Contrôle et certification des semances et plants

Certificat phytosanitaire pour l’exportation des végétaux et produits végétaux

Délivrance de certificat phytosanitaire pour l’exportation des végétaux et produits végétaux

Analyse au vu de la législation alimentaire pour importation

Délivrance de permis d’importation pour les végétaux et produits végétaux

Délivrance de l’autorisation d’expérimentation de produits phytopharmaceutiques.

Délivrance d’agrément (autorisation provisoire de vente ou homologation) des produits phytopharmaceutiques

Délivrance d’agrément professionnel requis pour la mise sur le marché des produits phytopharmaceutiques et leur utilisation par les prestataires de services

Délivrance d’agrément professionnel pour l’application des fumigants

Vérification technique

>>> Toutes les démarches administratives
 
  © 2014 - MAEP -
TOUS DROITS RESERVES
  Mentions Légales
  Analyse de taux d'audience
LE MINISTERE ACCES DIRECT LIENS UTILES
Le Ministre
Le Cabinet
Les Directions Centrales
Les Directions Générales et Tech
Les Organismes et Agences
CONTACT
ACTUALITES DU MAEP
TEXTES
DOCUMENTS
LOI FONCIERE
SONDAGES