Banniere Ministère
 Flash Info LANCEMENT OFFICIEL DE LA PHASE TECHNIQUE DU PADA-FA ET DU PPAAO-FA LES 23 ET 24 JANVIER 2018 A AZALAI HOTEL A COTONOU - - - - JOURNEES PORTES OUVERTES DU LCSSA DU 18 AU 20 JANVIER 2018 - - - - LANCEMENT DU BUDGET EXERCICE 2018 DU MAEP CE VENDREDI 12 JANVIER 2018 DANS LA SALLE DE REUNION DU MAEP - - - - VALIDATION DEFINITIVE PAR LE CONSEIL DES MINISTRES DU PLAN STRATEGIQUE DE DEVELOPPEMENT DU SECTEUR AGRICOLE (PSDSA) ET DE SES DOCUMENTS D’OPERATIONNALISATION - - - - CONFORMEMENT AU DECRET N°2017-507 DU 27 OCTOBRE 2017, MONSIEUR GASTON COSSI DOSSOUHOUI A PRIS LES COMMANDES DU MINISTERE DE L’AGRICULTURE, DE L’ELEVAGE ET DE LA PECHE CE LUNDI 30 OCTOBRE 2017 - - - -
ACCUEIL LE MINISTERE ACTUALITES PROJETS/PROGRAMMES  TEXTES DOCUMENTS COMMUNIQUES FORUM CONTACT ARCHIVES
                           
Accueil
>>> Archives

Le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche dans les fermes d’Etat de KPINNOU et de BETECOUCOU.

Le Bénin et plus spécifiquement, le sous-secteur de l’élevage a réceptionné les 19 et 26 Mars 2014, 202 génisses Girolando gestantes acquises au Brésil. Après l’arrivée de ces bovins à l’aéroport international cardinal Bernardin GANTIN de Cotonou, ils ont été ensuite acheminés sur la ferme d’élevage de kpinnou dans la commune d’athiémé pour leur suivi et surtout leur acclimatation. C’est pour aller apprécier par elle-même la période de quarantaine en cours actuellement avec ces animaux de type spécial que la ministre Fatouma AMADOU DJIBRIL accompagnée d’une importante délégation de son cabinet était samedi dernier sur la ferme de kpinnou. Faisant d’une pierre, deux coups, la Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche s’est rendu également sur la ferme de Bétècoucou dans la commune de Dassa-Zoumè…

Ferme d’élevage de Kpinnou

Située dans l’arrondissement de kpinnou, commune d’athiémé dans le département du Mono, la ferme d’élevage de kpinnou a été créé, en 1958 avec l’aide de la coopération Européenne. Elle a été confiée en 1976 à la SODERA (Société de Développement des Ressources Animales), avant de passer sous la tutelle de la Direction des Fermes d’Etat à partir de 1985. A partir de la même année, cette ferme reste sous la tutelle du projet de Développement de la Production Animale phases I et II, du projet de Développement de l’Elevage et du projet d’Appui aux filières Lait et Viande(PAFILAV) qui a démarré en Janvier 2010. La ferme d’élevage de kpinnou est dirigée par le docteur vétérinaire Athanase AHISSOU. Il a expliqué à la délégation ministérielle les objectifs de départ de la ferme qui se résument à :

L’amélioration de l’aviculture traditionnelle dans la zone ; l’amélioration de la race bovine lagunaire et l’amélioration de la race porcine locale.

Avec l’avènement du PAFILAV, la ferme s’est assignée d’autres objectifs tels que le renforcement de la sécurité alimentaire au Bénin, l’amélioration du niveau de vie général des éleveurs et agro-éleveurs ; la création de richesse durable à travers l’augmentation des productions agricoles et spécifiquement, l’amélioration des systèmes de production de lait et viande.

En termes de résultats, il y a eu l’évolution du cheptel bovin Girolando qui est à 199 aujourd’hui et du cheptel porcin qui est à 172. On dénombre dans la ferme de kpinnou, 199 Bovins Girolando ; 03 Bovins Borgou de trait et 172 Porcins. Il y a eu également l’amélioration de l’alimentation et de l’abreuvement des animaux à la ferme et en milieu réel. Le Directeur de la Ferme et ses collaborateurs rencontrent cependant des difficultés dans l’exercice de leurs tâches. Au nombre desquelles :

Les caprices pluviométriques, la persistance des tiques sur les pâturages et les bovins, la consanguinité chez les porcins et apparition de la ppa, l’insuffisances du système de production d’eau dans la ferme, l’état dégradé des pistes internes et l’insuffisance du personnel.

Après le tour du propriétaire et au regard du constat fait, la ministre Fatouma AMADOU DJIBRIL a d’abord mis l’accent sur le riche patrimoine que constitue les fermes d’Etat. D’où leur sauvegarde à tout prix. L’autorité a par ailleurs rappelé les caractéristiques et l’importance des girolando qui sont des bovins de la race exotique laitière pouvant produire jusqu’à 5 litres et demi de lait par jour contre un maximum de 1 litre et demi pour la race locale. La Ministre a ensuite donné des instructions fermes au Directeur de Cabinet du Maep, au Directeur de l’Elevage, au Coordonnateur du PAFILAV et aux autres cadres du ministère pour que des diligences soient faites pour parer au plus pressé en ce qui concerne les urgences. Aussi pour que des approches de solutions fiables et efficaces soient trouvées aux autres difficultés inhérentes au bon fonctionnement de la ferme de kpinnou. Elle a par finir apprécié et encouragé les travaux de réfections des logements pour les agents de la ferme en cours de réalisation.

L’étape de la ferme d’élevage de Bètècoucou.

La ferme de bètècoucou est située dans le département des collines, commune de Dassa-Zoumé à 20 km au Nord-est de la ville.

Elle couvre une superficie de 10.780 ha ; elle est limitée au nord par le fleuve Ouémé et la rivière kossi, au sud par la route Dassa6zoumé Bètècoucou, à l’Est par le fleuve Ouémé et l’Ouest par les rivières Loto et wlé-wlé. Les superficies des pâturages exploitées s’étendent sur un parcours naturel de 6000ha avec des prairies artificielles de 65ha de Bovins et 45ha d’Ovins. Ici également, la délégation ministérielle a eu droit à un exposé détaillé sur la ferme suivi d’une visite guidée par le responsable des installations. La ferme de bètècoucou a pour objectif d’améliorer la productivité des bovins de race Borgou et des ovins de race Djallonké. Les résultats sont quelque peu encourageants dans cette ferme au sein de laquelle, on dénombre 770 Bovins et 455 Ovins. Ces animaux bénéficient d’un suivi sanitaire rigoureux fait de traitement quotidien des maladies du cheptel, de déparasitage externe par pulvérisation ou bain d’acaricide, de déparasitage interne contre les parasites du tube digestif, du lavage sanguin, de trypanoprévention et de vaccinations. La collecte de lait ces quatre dernières années peut être estimée à 20.736 litres. Le personnel de cette ferme a profité de la visite de travail de l’autorité de tutelle pour faire part de leurs difficultés :

Insuffisance de personnel technique, la dégradation des conditions de vie et de travail du personnel e place, la dégradation de l’état des infrastructures de production, l’insuffisance de matériel et équipements agricoles, la dégradation des pistes internes de la ferme, le retard dans la dotation des intrants, l’envahissement du domaine de la ferme par les éleveurs transhumants et riverains renvoyés des sites qu’ils occupent préalablement. La ministre Fatouma AMADOU DJIBRIL a recensé minutieusement toutes ces difficultés. Elle a promis faire de son mieux pour encourager les efforts louables qu’elle a noté sur la ferme de bètècoucou. Elle a mentionné le coté pourvoyeur d’emploi des fermes d’Etat avant d’inviter tous les acteurs du sous-secteur à approfondir les réflexions sur la pérennité des activités des fermes qui ne devraient plus voir leur vie liée à celle des projets uniquement. Abondant dans le même sens que la ministre, le directeur de l’élevage a souligné que le gouvernement devrait ouvrir le secteur aux jeunes parce qu’il constitue un grand réservoir d’emplois. Et pour réussir dans ce partenariat, il suggère que le volet production soit délégué aux privés et la partie recherche sera toujours assurée par l’Etat.

Ange Sonagnon/ Cellcom-MAEP

 

 

 
Mot du Ministre
Biographie
Agenda
     
 
 
 
 
SERVICES AUX USAGERS
Formation en alimentation et nutrition et en transformation des produits agricoles

Vérification technique

Suivi -Appui -Conseils

Permis d’importation pour les végétaux et produits végétaux

Inscription des structures prestataires de services en alimentation et nutrition au répertoire des intervenants en nutrition au Bénin

Formation en alimentation et nutrition et en transformation des produits agricoles

Contrôle qualité des produits agricole d’exportation et d’importation pour délivrance bulletin d’expertise et certification de contrôle

Contrôle et conseils pour la délivrance du certificat de qualité

Contrôle et certification des semances et plants

Certificat phytosanitaire pour l’exportation des végétaux et produits végétaux

Délivrance de certificat phytosanitaire pour l’exportation des végétaux et produits végétaux

Analyse au vu de la législation alimentaire pour importation

Délivrance de permis d’importation pour les végétaux et produits végétaux

Délivrance de l’autorisation d’expérimentation de produits phytopharmaceutiques.

Délivrance d’agrément (autorisation provisoire de vente ou homologation) des produits phytopharmaceutiques

Délivrance d’agrément professionnel requis pour la mise sur le marché des produits phytopharmaceutiques et leur utilisation par les prestataires de services

Délivrance d’agrément professionnel pour l’application des fumigants

Vérification technique

>>> Toutes les démarches administratives
 
  © 2014 - MAEP -
TOUS DROITS RESERVES
  Mentions Légales
  Analyse de taux d'audience
LE MINISTERE ACCES DIRECT LIENS UTILES
Le Ministre
Le Cabinet
Les Directions Centrales
Les Directions Générales et Tech
Les Organismes et Agences
CONTACT
ACTUALITES DU MAEP
TEXTES
DOCUMENTS
LOI FONCIERE
SONDAGES