Banniere Ministère
 Flash Info TELECHARGER L’AVIS A MANIFESTATION D’INTERET DANS LE CADRE DU RECRUTEMENT DE DEUX OPERATEURS POUR LA MISE EN OEUVRE DES DEUX COMPOSANTES OPERATIONNELLES DU PROJET D’APPUI AU DEVELOPPEMENT DES FILIERES PROTEINIQUES (PADEFIP) - - - - TÉLÉCHARGER TOUS LES DOCUMENTS DE CAPITALISATION RÉALISER AVEC L’APPUI DU PAORC/ENABEL - - - - TELECAHERGER LE CALENDRIER/PROGRAMMATION HEBDOMADAIRE DES MARCHES AGRICOLES ET A BETAIL DU BENIN - - - -
ACCUEIL LE MINISTERE ACTUALITES PROJETS/PROGRAMMES  TEXTES DOCUMENTS COMMUNIQUES FORUM CONTACT ARCHIVES
                           
Accueil
>>> Documents

Plan Stratégique de Relance du Secteur Agricole

Avec un revenu annuel par habitant de 700 dollars US1en 2008, le Bénin fait partie des pays les plus pauvres du monde. L’indicateur de développement humain (IDH) pour le Bénin en 2007 le classe à la 163èmeplace sur 177 pays évalués par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). Selon les données officielles, l’indice de pauvreté rurale estimé à partir des dépenses des ménages est passé de 25,2% en 1990 à 33% en 1999-2000 tandis que l’indice de pauvreté
en milieu urbain a baissé, passant de 28,5% à 23,3% au cours de la même période. Malgré les efforts consentis ces dernières années pour améliorer la situation, le niveau d’accroissement reste toujours préoccupant. L’indice de pauvreté est passé actuellement de 37,4% en 2006 à 33,2% en 2007 (INSAE, 2008). La pauvreté apparaît donc beaucoup plus comme un phénomène rural au Bénin, dans un contexte économique principalement caractérisé par la prépondérance du secteur agricole. Des possibilités réelles de diversification des sources de richesse et d’expansion économique existent avec la création des espaces UEMOA et CEDEAO et la proximité du géant Nigéria avec plus de 120 millions d’habitants. Le secteur agricole est donc doté d’atouts pour l’émergence d’entreprises plus performantes et d’énormes potentialités pour la relance de l’économie du pays. Le secteur productif agricole est caractérisé par la prédominance de petites exploitations agricoles et sa vulnérabilité à la variabilité climatique et aux phénomènes climatiques extrêmes. Les revenus et la productivité sont faibles et la force de travail n’est que partiellement valorisée, ce qui rend très peu compétitifs les produits agricoles. La plupart des exploitants agricoles ont très peu recours aux intrants et s’adonnent à des pratiques d’exploitation minière qui accentuent la dégradation des ressources naturelles. Même si le climat et la diversité des types de sols sont favorables à la diversification de la production agricole et permettent à la production locale de couvrir les besoins alimentaires de base, le constat est que le Bénin continue d’importer (i) une bonne partie de sa consommation en produits maraîchers des pays voisins tels que le Burkina Faso et le Nigeria, (ii) des volailles congelées, des œufs, du lait et des poissons pour couvrir les besoins en protéines animales. Il en est de même pour certains produits forestiers, notamment le bois d’œuvre. Entre la volonté de développer une économie agricole puissante, la tentation d’offrir un confort aux consommateurs urbains et le profit des opportunités de marché sur le riz asiatique et le blé européen, le Bénin n’a pas encore réellement réussi à opérer des choix clairs et décisifs en termes de perspectives pour le secteur agricole. Les défis climatiques actuels (variabilités climatiques, phénomènes climatiques extrêmes, changement climatique) pourraient davantage accentuer les difficultés, compromettre la relance du secteur agricole et handicaper les efforts deréduction de la pauvreté. Les documents fondamentaux définissant les principales orientations du secteur agricole ont clarifié les choix stratégiques devant guider le développementagricole et rural. Il s’agit notamment de la Déclaration de Politique de développement Rural (DPDR), du Schéma Directeur de Développement Agricole et Rural (SDDAR) et du Plan Stratégique Opérationnel (PSO) adoptés en 2001...

PDF - 2.2 Mo

 

 

 
Mot du Ministre
Biographie
Agenda
     
 
 
 
 
SERVICES AUX USAGERS
Formation en alimentation et nutrition et en transformation des produits agricoles

Vérification technique

Suivi -Appui -Conseils

Permis d’importation pour les végétaux et produits végétaux

Inscription des structures prestataires de services en alimentation et nutrition au répertoire des intervenants en nutrition au Bénin

Formation en alimentation et nutrition et en transformation des produits agricoles

Contrôle qualité des produits agricole d’exportation et d’importation pour délivrance bulletin d’expertise et certification de contrôle

Contrôle et conseils pour la délivrance du certificat de qualité

Contrôle et certification des semances et plants

Certificat phytosanitaire pour l’exportation des végétaux et produits végétaux

Délivrance de certificat phytosanitaire pour l’exportation des végétaux et produits végétaux

Analyse au vu de la législation alimentaire pour importation

Délivrance de permis d’importation pour les végétaux et produits végétaux

Délivrance de l’autorisation d’expérimentation de produits phytopharmaceutiques.

Délivrance d’agrément (autorisation provisoire de vente ou homologation) des produits phytopharmaceutiques

Délivrance d’agrément professionnel requis pour la mise sur le marché des produits phytopharmaceutiques et leur utilisation par les prestataires de services

Délivrance d’agrément professionnel pour l’application des fumigants

Vérification technique

>>> Toutes les démarches administratives
 
  © 2014 - MAEP -
TOUS DROITS RESERVES
  Mentions Légales
  Analyse de taux d'audience
LE MINISTERE ACCES DIRECT LIENS UTILES
Le Ministre
Le Cabinet
Les Directions Centrales
Les Directions Générales et Tech
Les Organismes et Agences
CONTACT
ACTUALITES DU MAEP
TEXTES
DOCUMENTS
LOI FONCIERE
SONDAGES